Le Master of Business Administration, MBA management RSE, MARPO évolue en permanence sur les recommandations d’un Comité d’Orientation Pédagogique qui rassemble des professionnels reconnus sur les questions de RSE/DD et qui viennent d’horizons différents : universitaire, grande entreprise, PME, fondation…

Les échanges avec le monde professionnel sont permanents et permettent aux étudiants d’appréhender les meilleures pratiques des organisations. Ils permettent également de confronter apprentissage théorique et apports pratiques et opérationnels pour assurer une mise en œuvre et une évaluation des pratiques responsables.

Ces interactions prennent différentes formes :

– Conférences métier

Témoignages de professionnels sur un thème précis. Les nombreuses conférences organisées pendant le cursus laissent une grande part aux interactions entre étudiants et professionnels.

– Missions d’expertise

Projets proposés par des entreprises ou administrations partenaires sur des questions de RSE/DD et réalisés en groupe.

– Stage ou mission en entreprise

Périodes d’immersion au sein d’une fonction opérationnelle dans une organisation, en France ou à l’étranger. Ces périodes seront de différente nature selon le statut de l’apprenant (contrat de professionnalisation, emploi, stage alterné)

Ces périodes font l’objet d’une thèse professionnelle et d’une soutenance.

LES ENTREPRISES AU CŒUR DE LA PÉDAGOGIE

Les entreprises et organisations partenaires du Master of Business Administration, MBA management RSE, MARPO :

PRODURABLE, ETHICITHY, COMPANY 21, ADEME, VIGEO, GOOD PLANET, ACTION CARBONE, ACIDD, Cabinet HUGLO-LEPAGE, Institut CSA, ARPP, CNDP, LA POSTE, SOCIETE GENERALE, CAPGEMINI, LVMH, L’OREAL, VINCI, VEOLIA, CARREFOUR, PPR, ADP, LAFARGE, Mairie de BOULOGNE-BILLANCOURT, Mairie de COURBEVOIE, UNION POUR LA MEDITERRANEE…

 

Compétences visées

L’objectif du Master of Business Administration, MBA management RSE, MARPO est d’apporter une double compétence en management de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans les organisations.

Les organisations actuelles poussées par des contraintes financières et réglementaires de plus en plus importantes, par une demande sociale de plus en plus exigeante sur les critères environnementaux et sociaux mais également portées pas une volonté d’innover sur des questions de durabilité, adaptent leur modèle d’affaires en intégrant des stratégies responsables dans leurs produits, leur organisation, leur culture et leur fonctionnement.

Dans la pratique, ces actions à mettre en place se traduisent dans les compétences clé suivantes qui sont développées dans le Master of Business Administration, MBA management RSE, MARPO :

Élaborer un diagnostic en développement durable :

–          Élaborer un outil d’aide à la décision multicritères (matrice SWOT, matrice des risques, lecture et interprétation des critères ESG de l’organisation

–          Établir une cartographie des parties prenantes,

–          Diagnostiquer le modèle économique de l’organisation et élaborer la priorisation des actions stratégiques (test de matérialité)

–          Caractériser le modèle de performance globale de l’entreprise pour comprendre et accompagner la stratégie de l’organisation.

Contribuer à la conception du programme opérationnel et des plans d’action de la politique DD dédiée à l’entreprise:

–          Restituer les enjeux et des risques du territoire, du contexte socio économique et des parties prenantes ;

–          Réaliser des diagnostics organisationnels prenant en compte les critères à caractère éthique, de gouvernance ;

–          Construire et évaluer un processus de reporting intégré

–          Définir les priorités et les modalités de mise en œuvre des projets RSE (utilisation de la norme ISO 26000).

Coordonner et piloter les projets DD/RSE pour l’organisation :

–          Rédiger un cahier des charges

–          Mobiliser des outils et méthodes permettant d’évaluer les performances économiques, sociales et environnementales des projets responsables.

–          Élaborer un plan de management et y associer les parties prenantes (techniques de concertation des acteurs). Décliner un plan d’action qualité.

–          Maîtriser la gestion technique, administrative et financière du projet DD,

–          Élaborer des indicateurs de suivi des projets, définir les normes d’assurance qualité, certifications visées.

–          Auditer/certifier et préconiser des améliorations

Valoriser et diffuser les bonnes pratiques :

–          communiquer par écrit et oral dans le cadre professionnel en intégrant la culture du métier;

–          travailler en équipe et en mode projet, capacité d’écoute des partenaires et sens de la négociation

–          savoir convaincre et motiver les acteurs, techniques de médiation

 

Débouchés et métiers

Toutes les fonctions de l’entreprise sont concernées, tous les projets portés par l’organisation sont touchés.

Le métier de « management du DD/RSE » est construit autour de trois catégories de mission :

–          la mission de management intégré de la RSE. Cette mission peut être menée sur les dimensions économiques (fonction finance, logistique, achats), sociale (fonction RH, conformité/affaires sociales) ou environnementale (QHSE, études et préventions risques)

–          la gestion de projets transversaux. La RSE implique l’association de personnels venant d’horizons différents, de profils variés qui vont travailler ensemble sur des projets communs ayant des objectifs parfois éloignés des pratiques actuelles des personnels. L’association technique/management de projets et des équipes est un point central dans ces évolutions.

–          La sensibilisation et l’association des parties prenantes. Cette dimension conduit vers des métiers traditionnels qui se voient doter d’une double compétence en management responsable, communication et/ou négociation.

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :

–          chargé de mission DD/RSE

–          chef de projet DD

–          responsable environnement et DD

–          coordinateur RSE

–          analyste extra-financier

–          consultant-expert, audit

–          chargé d’études énergie, DD, social/sociétal,

–          analyste conformité

–          éco-conseiller et médiateur

 

 

ilv_bouton_sante