L’objectif de cette formation est d’assimiler l’expertise nécessaire au management de la sécurité intérieure avec une prise en compte des nouvelles exigences d’expertise, de la bonne gouvernance et de la maîtrise juridique pour les nouveaux métiers et les métiers traditionnels face aux nouveaux risques et aux nouvelles menaces.

Notre MBA spécialisé s’appuie sur les recommandations et la capacité d’anticipation d’un Comité d’orientation pédagogique qui rassemble des professionnels reconnus du secteur de la sécurité privée et publique. Les échanges avec le monde professionnel sont permanents et permettent aux apprenants d’appréhender les meilleures pratiques des entreprises.

LES COMPÉTENCES VISÉES

Missions de conseil opérationnel / Développement personnel / Environnement international / Interactions avec les autres fonctions de l’entreprise / Développement de capacité managériale / Maîtrise des risques juridiques / Gestion des risques.
• Nombre d’heures d’enseignement : 487 heures et 30 heures de conférences.
• Nombre de modules, séminaires, d’ateliers : 20

MODULES

1 – Fondamentaux
Les nouveaux métiers (directeur sûreté, consultant en sûreté, SMP…),
L’organisation des services de sécurité, police, gendarmerie, police municipale, l’administration pénitentiaire,
Méthodes d’analyses quantitatives et qualitatives du risque / stats / excel,
Les activités d’importance vitale / acteurs et dispositifs de sécurité / articulation des plans / étude comparée en Europe-PEPIC-CIWIN-CEN/audits,
Criminologie / sûreté / sécurité,
Maîtrise des technologies de la sûreté.

2 – Gouvernance du risque
Comportement managérial, gestion de crise et communication de crise,
Risques collectivités territoriales, sécurité civile et gestion de crise, management de projets, sûreté et sécurité publiques,
Risques réglementaires (les «risques «réglementaires» – les organismes supra-nationaux, l’organisation en Europe: les directives et les instances de contrôle, la loi FATCA aux USA, etc.),
Plan de continuité d’activité et risques dans les collectivités territoriales et les entreprises, sûreté et sécurité civile,
Management des entreprises de sécurité privée et services internes de sécurité,
Intelligence économique et renseignement, DGSI, SRCT, DGSE, DRM, DNRED, Tracfin.

3 – Droit de la sécurité
Droit de la sécurité intérieure I, aux administrations de l’État (police, gendarmerie, douanes, justice, armées), aux acteurs territoriaux (maire et police municipale),
Droit de la sécurité intérieure II, aux entreprises privées de sécurité (service interne de sécurité, agent de sûreté aéroportuaire, stadier, détective privé), aux opérateurs chargés d’intérêts vitaux pour la France (RATP, SNCF),
Droit de l’environnement et sécurité / audit,
Les dispositifs de lutte contre la petite et grande délinquance, la radicalisation, le terrorisme,                                                                                                           Déontologie de la sécurité et libertés publiques,                                                                                                                                                                                    Cybercriminalité, cyberguerre, cyberespionnage et cyberhacktivisme.

4 – Grands modèles d’application
Sécurité privée,
Sécurité militaire privée, industrie d’armement,
Sécurité transports terrestres/maritimes,
Sûreté aérienne,
Sécurité des grands événements,
Sécurité des sites industriels.

ilv_bouton_sante