Quels sont les métiers de la sécurité des données numériques

Equifax, Yahoo, Uber, Deloitte, Renault, Saint-Gobain, TV5, Typeform… ce ne sont que quelques exemples récents d’entreprises qui se sont faits piratées. Pourtant, ce ne sont pas des petites entreprises sans défense, mais les faits sont là : 67% des entreprises ont vu leurs données piratées au moins une fois.
C’est un risque nouveau et les entreprises vont devoir accepter de vivre avec. D’ailleurs, pour les professionnels, la question n’est plus de savoir si on va se faire pirater, mais quand cela va-t-il arriver ? Et que faut-il faire à ce moment-là ? Après l’attaque, il faut donc organiser la défense. C’est le rôle des professionnels de la sécurité numérique. Découvrez les métiers de la sécurité dans cet article !

Qu’est-ce que le risque numérique ?

C’est un risque mondial, protéiforme, imprévisible et très évolutif que les entreprises doivent apprendre à gérer. Ce qui le qualifie, c’est sa conséquence : le vol, la perte, l’altération ou la destruction d’informations remettant en cause le fonctionnement et l’intégrité de l’entreprise.

Le risque numérique peut avoir plusieurs origines :

  • L’infiltration volontaire dans un système informatique à des fins préjudiciables.
  • La création d’un programme malfaisant au sein d’un réseau (virus, vers, malwares…).
  • Un problème technique causé par des sources internes et externes (salle des serveurs inondée ou incendiée, dysfonctionnement matériel…).
  • Une erreur humaine (mauvaise intervention, erreur de jugement, action non adaptée).

IBM a d’ailleurs recensé les 3 cas du risque numérique en France :

  • Attaques criminelles : 50% des cas
  • Problème technique ou défaillance du système : 19% des cas
  • Erreur humaine : 31% des cas

C’est donc pour lutter contre les attaques et diminuer les problèmes techniques et les erreurs humaines que les professionnels de la sécurité sont de plus en plus recherchés.

Les métiers de la sécurité des données numériques

Architecte informatique

L’architecte d’une maison conçoit les plans de l’habitation et s’assure de la bonne coordination entre tous les corps de métiers travaillant sur le chantier. Dans la sécurité numérique, c’est la même chose. L’architecte informatique conceptualise l’organisation d’une plateforme, d’un serveur ou d’une application sur le plan de la sécurité. Il s’assure de verrouiller tous les accès possibles et de trouver un bon équilibre entre les besoins des utilisateurs et les risques liés à la sécurité numérique.

Conseiller en sécurité de l’information

Travaillant pour un cabinet spécialisé, un grand groupe ou un indépendant, le conseiller en sécurité de l’information intervient ponctuellement auprès de ses clients pour sécuriser ou dépanner une infrastructure informatique. Il peut également encadrer une équipe d’experts techniques et faire de la formation auprès de la direction générale, de la direction informatique ou auprès des utilisateurs finaux.

Testeurs d’intrusion

Ce sont les chevaliers blancs du numérique. Ils recherchent les failles afin de mieux les combler. Certains testeurs travaillent en indépendant, d’autres font partie de grands groupes ou de cabinets de consultants. Il existe également des passionnés faisant ce travail sur leur temps libre, par défi ou pour se faire remarquer. Ce sont des métiers extrêmement techniques qui requièrent de bonnes compétences techniques, mais également psychologiques, car les failles peuvent aussi venir des utilisateurs. Ils peuvent également passer en revue le code utilisé pour une application ou un site afin de vérifier la qualité de ce dernier.

Juriste/avocat spécialisé dans le risque numérique

Voici un métier qui ne met pas les mains dans le code ou au sein des serveurs informatiques, mais qui connaît parfaitement ces métiers. C’est un spécialiste du droit qui peut travailler au sein de grands groupes ou pour un cabinet qui accompagne les entreprises. Son rôle est à la fois de prévenir les problèmes et de réparer les erreurs dans toutes situations impliquant un risque juridique lié à l’usage numérique. Entre RGPD, piratage, plainte de clients, réseaux sociaux et gestion des erreurs humaines, ce n’est pas le travail qui manque.

Chef de projets SI

Nouvel intranet, mise à jour des services informatiques, ERP ou CRM à faire évoluer, nouveau portail de e-commerce, intégration d’un logiciel de paie…. chacun de ces projets informatiques nécessite une coordination sans faille. Gestion des prestataires ou des équipes internes, du calendrier, du budget… le chef de projets SI est au cœur d’une machine qui ne s’arrête jamais. Il peut travailler pour des grands groupes ou dans un cabinet spécialisé afin de proposer ses services à des clients. De l’analyse fonctionnelle à l’audit de sécurité en passant par la réponse aux appels d’offres, c’est un métier complet de coordination où les savoir-faire et savoir-faire-faire comptent autant que le savoir-être.

Le numérique a transformé la manière dont les entreprises travaillent. Plus rapide, plus efficace, plus direct, c’est un secteur où l’innovation est constante. Conséquence : chaque nouveauté apporte aussi son lot de risques à gérer sur le plan de la sécurité. C’est pour y répondre que les métiers de la sécurité des données numériques sont aussi recherchés.

Pour apprendre à devenir un expert management de la sécurité des données numériques, inscrivez-vous à notre MBA spécialisé Management de la Sécurité des données numériques ou Contactez-nous!