Qu'est-ce qu'un MBA ?

Symbole de réussite éclatante et de carrière professionnelle de haut niveau, le MBA est un diplôme qui jouit d’une popularité importante.

Mais derrière ces trois lettres magiques, il peut être parfois un peu difficile de comprendre ce qui se cache derrière cette formation bien connue des entreprises. C’est donc l’occasion de refaire un point sur la question et de démystifier une formation qui fascine autant qu’elle intrigue.

Le MBA, un diplôme prestigieux né aux États-Unis

Le MBA signifie Master of Business Administration. C’est un diplôme qui puise ses origines de l’autre côté de l’Atlantique et qui est plutôt réservé aux professionnels en activité. Formation décernée par les business schools des universités, le MBA est, au départ, réservé aux profils techniques ou ingénieurs. Une manière d’acquérir une double compétence technique et en management pour accéder à des postes à responsabilités.

Face à ce succès, et à la mondialisation de l’enseignement supérieur, les standards américains se sont rapidement développés dans d’autres régions du monde, dont la France. C’est ainsi que l’on retrouve des MBA dispensés par de nombreuses grandes écoles ou organismes de formation.

Il existe de très nombreux MBA, et le diplôme n’est pas protégé ou réglementé par l’État. C’est donc une mention que peut s’approprier n’importe qui. Pour choisir un bon MBA, il peut être utile de regarder deux choses : est-il accrédité par l’AMBA (l’association internationale des MBA) et est-ce que l’école ou l’organisme dispose des labels de qualité nationaux (reconnaissance par l’État, RNCP, grade de Master, etc.) ? Deux manières de s’assurer que le MBA est dispensé par une organisation sérieuse à la pédagogie éprouvée et à la qualité surveillée.

Par sa nature, le MBA expose les apprenants aux bonnes pratiques internationales. Qu’ils soient en anglais ou en français, la pédagogie est basée sur l’échange d’expériences avec des cas concrets et pratiques. C’est une référence pour travailler à l’étranger ou dans un environnement multiculturel, développer ses compétences, prendre du recul sur son quotidien et élargir son rayon de pensée.

Qui peut faire un MBA ? 

Il existe en général deux grands types de profils qui peuvent intégrer un MBA. D’un côté, les personnes qui souhaitent progresser rapidement après plusieurs années au sein d’un même poste ou d’un même service. De l’autre, des salariés avec une formation technique souhaitant accéder à des carrières nouvelles. Dans les deux cas, la finalité est la même : obtenir un nouvel emploi qui soit directement en lien avec le top management.

Faire un MBA est une démarche tant personnelle que professionnelle. C’est un engagement qui doit s’inscrire dans un vrai plan de carrière, car la finalité n’est pas tant le diplôme en tant que tel, mais bien le tremplin qu’il représente pour évoluer dans l’entreprise. C’est la raison pour laquelle, il est avant tout réservé aux personnes disposant d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans un domaine ou un secteur en particulier.

Le MBA, côté pratique

Il existe deux grands types de MBA. Une version full-time qui nécessite de mettre sa carrière entre parenthèses pendant au moins un an, afin d’être à temps plein sur le campus pour étudier. Une version executive ou part-time qui s’étire sur deux ans – ou plus – et qui se fait en parallèle de son travail à raison d’un à deux jours par semaine ou pendant le week-end. Dans tous les cas, c’est un engagement qui doit être bien réfléchi et assumé, car il nécessite de jongler entre l’organisation de ses études, de sa vie professionnelle et de sa vie familiale.

S’il existe souvent des bourses et des aides financières, le MBA reste une formation d’excellence aux coûts élevés. C’est la raison pour laquelle, il est fréquent qu’il soit partiellement ou intégralement financé par les entreprises qui souhaitent faire évoluer leurs collaborateurs disposant d’un fort potentiel.

Enfin, il ne faut pas oublier le processus de sélection qui peut être rigoureux, car les candidats sont sélectionnés selon leur motivation, leur carrière et leurs projets professionnels post-MBA.

Se lancer dans un MBA est une aventure stimulante sur le plan intellectuel et un défi personnel qui ouvre de nombreuses portes. Une manière d’accélérer son évolution professionnelle et faire progresser son savoir-faire et son savoir-être. Une pédagogie active qui s’appuie également sur l’effet réseau, indispensable à la bonne réussite de la formation.