Attaché de recherche clinique

La recherche clinique est une étape fondamentale dans la création d’un médicament. C’est une phase qui comprend l’ensemble des essais cliniques permettant de tester de nouveaux médicaments ou dispositifs médicaux. Si ces essais sont concluants, on peut alors poursuivre le processus afin d’obtenir une AMM (autorisation de mise sur le marché). Pour mener à bien cette recherche, les laboratoires ont besoin de professionnels qui doivent suivre et coordonner les essais cliniques. C’est justement le rôle de l’attaché de recherche. Il est en charge de concevoir et de suivre les essais avant, pendant et après sa commercialisation, et joue un rôle central entre le laboratoire pharmaceutique d’un côté et le médecin investigateur de l’autre. Un métier passionnant où chaque journée ne ressemble à aucune autre, et où les opportunités professionnelles sont nombreuses.

Avec qui travaille l’attaché de recherche clinique ?

L’attaché de recherche clinique (ARC) n’est jamais seul. Il fait partie d’une équipe et travaille au quotidien avec des médecins, infirmiers, patients et coordinateurs de projets. D’un point de vue hiérarchique, il est généralement rattaché à une direction des essais cliniques et travaille sous la responsabilité d’un ARC Manager, d’un directeur du service de recherche et développement, d’un chef de projet recherche et développement, ou d’un chef de projet clinique.

L’attaché de recherche clinique travaille avec le protocole d’étude défini par le laboratoire qui permet de vérifier que le traitement soit bien efficace, qu’il ne comporte pas d’effets indésirables et que les résultats soient conformes avec ceux de la recherche. Il doit donc recueillir et analyser les données issues de l’essai tout au long du processus et suit de très près le pilotage de celui-ci. 

Où travaille l’attaché de recherche clinique ?

Il existe plusieurs grandes catégories d’employeurs qui recrutent des attachés de recherche clinique, comme, par exemple :

  • Les laboratoires pharmaceutiques, comme Novartis, Pfizer, Sanofi ou Pierre Fabre.
  • Les CRO (contract research organization), comme Quintiles, Quanta Medical, Parexel, Aster, Fovea ou Umanis.
  • Les hôpitaux, comme les grandes structures de Necker, Cochin, Pompidou, Lariboisière ou Ambroise Paré.

Les laboratoires pharmaceutiques

Ce sont des entreprises qui conçoivent, distribuent et vendent des médicaments ou dispositifs médicaux. Ils peuvent être indépendants ou rattachés à un grand groupe et se spécialiser dans un ou plusieurs domaines en particulier (dermocosmétologie, traitement du cancer, etc.). Il existe aussi des laboratoires très spécialisés comme ceux qui travaillent avec les éleveurs et vétérinaires pour soigner les animaux, ou ceux qui produisent principalement des médicaments génériques. 

Les laboratoires recrutent des attachés de recherche clinique pour mener à bien des essais sur des nouvelles molécules, traitements ou médicaments.

Les CRO

L’acronyme signifie Contract Research Organization. Ce sont des sociétés de recherche sous contrat avec des laboratoires qui ont décidé d’externaliser les tests et les essais cliniques. Il faut donc les voir comme des sous-traitants des grands laboratoires. Les CRO sont des entreprises privées qui fournissent des services de recherche à un laboratoire pharmaceutique ou biotechnologique, mais également pour des instituts de recherche. 

Un attaché de recherche clinique dans une CRO travaille donc pour son client (le laboratoire) et doit mettre en place, gérer et coordonner l’essai. Des attachés de recherche clinique peuvent ainsi construire leur carrière en passant d’une CRO à l’autre, selon les expertises et les spécialités. Plus la CRO est importante, plus les chances sont grandes de pouvoir travailler sur une aire thérapeutique particulière. 

Les hôpitaux

Au-delà de soigner et d’accueillir les patients, les hôpitaux disposent de centres de recherche clinique au sein des CHU (Centres Hospitaliers Universitaires). Un attaché de recherche clinique qui travaille pour un hôpital aura l’occasion d’être mis en contact d’une très grande variété de sujets et pourra se spécialiser rapidement dans un domaine en particulier. Les hôpitaux – tout comme les grands instituts de recherche publique – ont une vision moins économique du médicament et des dispositifs médicaux, permettant ainsi de prendre le temps pour les attachés de recherche de découvrir de nombreuses aires thérapeutiques. Faire de la recherche dans un hôpital, c’est aussi la garantie d’être en contact avec les plus grands chercheurs et médecins afin de développer sa pratique et son expertise.

Que ce soit pour un hôpital, une CRO ou un laboratoire, le métier de l’attaché de recherche clinique est très proche. Ce qui change, ce sont surtout les cadres de travail, l’appétence pour la sphère internationale, l’état d’esprit, les projets et les spécialisations potentielles. Après quelques années d’expérience, l’attaché de recherche clinique peut ensuite évoluer vers des postes d’encadrement comme coordinateur, ARC manager, chef de projet, ou tout autre type de métiers dans les secteurs de la pharmacovigilance, de l’assurance qualité, de la gestion des données médicales.

Le métier d’attaché(e) de recherche vous intéresse ? retrouvez notre Formation spécialisée Attaché de recherche clinique ou contactez nous.