audit, contrôle de gestion

Audit et contrôle de gestion : ce sont deux postes clés qui sont indispensables au bon fonctionnement des entreprises. Ils servent à organiser et à contrôler la gestion économique d’une organisation afin d’en optimiser la rentabilité financière selon les choix stratégiques de la direction. Rattachées à la direction financière ou à la direction générale d’une entreprise, les personnes qui travaillent dans l’audit et le contrôle de gestion peuvent également faire carrière au sein d’un cabinet de conseil ou en tant que consultants indépendants. Ce sont des métiers passionnants qui ont un impact direct sur le quotidien de l’entreprise, et qui doivent à la fois accompagner la croissance tout en gérant le changement induit par la transformation digitale qui touche toutes les organisations. Comme la plupart des métiers financiers, les auditeurs et les contrôleurs de gestion ont une mission et des responsabilités qui dépendent beaucoup du secteur dans lequel ils exercent. Focus sur les domaines qui recrutent.

Les grands cabinets de conseil

Deloitte, EY, KPMG, PwC… derrière ces marques et ces acronymes, on retrouve les grands cabinets qui interviennent auprès de très nombreuses entreprises pour réaliser des missions de conseil. Tous les ans, ils recrutent des milliers de jeunes diplômés et de managers expérimentés dans les secteurs de l’audit et du contrôle de gestion.
Ce sont des postes qui tournent principalement autour de missions de stratégie, de consulting, liées à des transactions (achat, fusion, vente), ou intégrant une forte composante juridique et fiscale. Les cabinets de conseil offrent des opportunités intéressantes en termes de développement de carrière. Après quelques années d’expérience, la mobilité interne permet d’évoluer vers d’autres missions et davantage de responsabilités. En général, les auditeurs et contrôleurs de gestion travaillent beaucoup chez les clients et une partie importante des missions nécessitent de fréquents déplacements. Avoir un grand cabinet de conseil sur son CV peut aussi ouvrir des portes dans d’autres domaines et secteurs d’activité.

Les ETI et PME

Dans l’industrie, la distribution, le commerce ou l’informatique, les ETI et PME sont des environnements de travail très intéressants dans l’audit et le contrôle de gestion. Les processus y sont moins formalisés que dans les grands groupes, l’approche est plus concrète, on a un accès souvent plus direct aux équipes de direction et le travail réalisé a un impact concret et immédiat sur l’activité de l’entreprise.
Certaines ETI ou PME ont même une organisation multisite, ce qui rend la gestion et le contrôle des finances tout aussi intéressants et ce qui soulève de nouveaux défis à surmonter.
Au sein de ces structures, le recrutement joue beaucoup sur l’équilibre entre hard-skills et soft-skills. Les compétences et le savoir-faire sont ainsi au moins aussi importants que l’état d’esprit, la personnalité, la motivation, l’intelligence émotionnelle et la capacité d’écoute. Intégrer une ETI ou une PME offre également des possibilités d’évolution internes pour les salariés qui peuvent alors créer ou développer un service nouveau.

Les cabinets d’expertise comptable

Dans un environnement économique qui se métamorphose sous la pression technologique, les cabinets d’experts-comptables sont en train de muter. En cause, les nouvelles technologies qui amenuisent considérablement le temps nécessaire au traitement humain des tâches. Pour se développer, les cabinets doivent intégrer la technologie à leurs services et ainsi proposer la gestion et le développement d’outils de pilotage, des formations personnalisées sur l’impact technologique et un rôle de conseil encore plus poussé.
C’est justement cette dynamique et ces changements qui conduisent les experts-comptables à recruter des profils nouveaux, moins traditionnels et plus complémentaires des compétences existantes. Les auditeurs et contrôleurs de gestion qui ont de bonnes connaissances techniques et qui sont à l’aise avec la conduite du changement sont ainsi très recherchés.

L’administration publique

On ne pense pas toujours aux services de l’État, aux ministères et aux collectivités territoriales, mais ce sont des domaines qui recrutent également beaucoup de professionnels de l’audit et du contrôle de gestion.
Les missions sont un peu différentes des entreprises privées dans le sens où la recherche de l’optimisation prime sur celle de la rentabilité. Ce sont des missions gratifiantes, car orientées vers le bien commun et le service public. Le but est alors de savoir comment utiliser les ressources existantes avec un maximum d’efficience, tout en travaillant sur des projets de développement.

Faire carrière dans l’audit et le contrôle de gestion offre de nombreuses perspectives. Du grand groupe à l’administration, en passant par les PME et les cabinets, même si les fondamentaux métiers sont souvent les mêmes, chaque parcours professionnel est différent, en raison des défis rencontrés et de la culture de l’organisation. Dans un milieu qui évolue vite, la question de la formation est donc essentielle afin de s’assurer de disposer des connaissances adéquates sur le plan humain et technique.

Si le métier de contrôleur(se) de gestion vous intéresse, retrouvez notre MBA Auditeur(trice) et Contrôleur(se) de Gestion, ou contactez nous !