Comment devenir chef de projet collectivité

CMS header image

La collectivité, c’est le lieu de vie d’un nombre croissant de personnes. Des petites villes aux grandes métropoles, on parle de collectivités territoriales pour désigner ces espaces, souvent urbains, où cohabitent habitants, travailleurs, familles, étudiants et voyageurs. Une collectivité doit être organisée pour être agréable. On parle d’ailleurs de vivre ensemble pour symboliser le fondement de la vie sociale et la condition de la cohésion d’une société. Travailler au service d’une collectivité est une mission utile, porteuse de sens et qui vise à améliorer un ou plusieurs lieux de vie, de loisirs et de travail. Au cœur de ces tâches, on retrouve le chef de projet collectivité. 

Pourquoi le rôle de chef de projet collectivité est-il important ?

Bien-être des habitants, justice sociale, gestion des transports et adaptation de la ville face au réchauffement climatique figurent parmi les enjeux auxquels doivent désormais répondre les professionnels de la planification urbaine. La transition urbaine constitue une prise de conscience et un appel à inventer une autre manière de vivre la ville. 

Le rôle de chef de projet est important car c’est un acteur clé de la ville. En tant qu’entité, mais aussi en tant qu’espace, flux et norme. La ville est en plein changement. La triple révolution digitale, écologique et sociétale change la donne pour créer un cadre urbain durable, résilient, inclusif et efficient, prêt à accueillir, d’ici le milieu du siècle, 50 à 80 % de la population mondiale. Autant dire que le chef de projet collectivité ne va pas manquer de travail !

Les missions du chef de projet collectivité

Bien sûr, le périmètre des actions du chef de projet collectivité n’est pas le même selon qu’il travaille pour une agglomération de 20 000 habitants ou pour une région de 5 millions de personnes, mais les fondamentaux restent les mêmes. Comment améliorer l’existant ? Comment anticiper le futur ? Comment aider les personnes qui en ont le plus besoin ? Comment rééquilibrer les injustices ? Comment faire en sorte que la ville soit un symbole d’épanouissement pour une bonne qualité de vie ?

Toutes ces questions sont liées aux missions du chef de projet collectivité. Selon ses spécialités, il peut ainsi travailler sur l’implantation de locaux associatifs, améliorer la propreté d’un quartier, favoriser l’intégration de populations précarisées, participer à la vie sociale des habitants, moderniser les flux d’un quartier (internet haut débit, téléphonie mobile, gestion des eaux usées, des déchets, etc.) et être impliqué dans le développement urbain sur tous les plans (logement, éducation, entreprise, transport, etc. ).

Pour faire son travail, le chef de projet collectivité élabore un plan d’action à partir de différentes sources (enquête de terrain, données statistiques, études macro et micro, etc.). À partir du projet à venir, il analyse la réalité économique et sociale, consulte les élus, les habitants, le milieu associatif, les services administratifs afin de faire la synthèse de ces différentes approches. Le plan d’action devient alors un projet de territoire qu’il faut financer, et coordonner avec des partenaires à mobiliser.

Les qualités recherchées pour être chef de projet collectivité

Chef de projet collectivité, c’est un métier au service des autres. Il est donc essentiel de faire preuve d’écoute, d’empathie et d’intelligence culturelle et émotionnelle. Les soft skills sont indispensables pour réussir, car c’est une mission qui est en constante interaction avec l’humain. 

Il est aussi essentiel d’être extrêmement rigoureux. Le chef de projet collectivité doit gérer des projets parfois complexes qui s’étalent sur plusieurs années, avec de nombreuses parties prenantes et financeurs, ayant parfois des intérêts opposés. Il doit maîtriser ses processus internes, gérer de nombreuses données, avoir un regard analytique, et ne pas avoir peur de l’aspect administratif qui découle des grands projets. Enfin, il est essentiel qu’il sache convaincre ses interlocuteurs pour faire passer les bons messages.

Quelles sont les formations pour devenir chef de projet collectivité ?

On peut devenir chef de projet collectivité de nombreuses manières. Les profils les plus recherchés sont souvent ceux qui sont titulaires d’un master ou d’un MBA en développement local ou développement social. Le MBA Management des Transitions Urbaines constitue ainsi une voie d’accès sur mesure. Selon les projets, on peut aussi accéder à ce métier après un parcours en tant qu’urbaniste, économiste ou sociologue. 

En général, un niveau bac+5 est privilégié, qu’il s’agisse d’une école de management ou un institut de formation spécialisé dans la gestion des collectivités ou de l’urbanisme. Ce sont d’ailleurs des diplômes qui peuvent s’obtenir en formation initiale, ou en formation continue en temps partiel, dans le cadre d’un changement de carrière, d’une reconversion ou pour évoluer au sein de sa collectivité.

Le chef de projet collectivité est capable tout à la fois d’appréhender les dernières grandes tendances des innovations urbaines (numériques et technologiques, environnementales et énergétiques…) tout en disposant des connaissances fondamentales sur l’urbanisme et l’aménagement, la mobilité et la logistique, l’immobilier et l’habitat. C’est un métier passionnant qui a un impact direct sur la qualité de vie de ceux qui font la ville : ses habitants et travailleurs.