Diriger un établissement de santé, quelle route prendre

Dans une société en constante évolution où tout va très vite, la question de la santé et de la solidarité touche tout le monde. Face au vieillissement de la population, au développement des maladies dégénératives et pour lutter contre la dépendance, l’exclusion et mieux accompagner la prise en charge du handicap, les services publics et les acteurs privés investissent massivement au sein des établissements de santé.
Des structures qui ont besoin de femmes et d’hommes à leur tête afin de gérer ce marché important, avec une forte demande, et qui nécessite écoute, compassion, éthique et passion. Diriger un établissement de santé n’est pas un métier comme les autres. C’est une mission prenante et passionnante au service de ses concitoyens et des personnes qui sont dans le besoin, ou qui font face à des situations complexes. Un métier qui nécessite une approche globale, nourrie par le management des équipes, la gestion opérationnelle de l’organisation et une fine connaissance des enjeux sanitaires et sociaux.

Les missions du directeur d’un établissement de santé

Hôpital, clinique, maison de retraite, centre pour personnes handicapées ou dépendantes… que ce soit dans le secteur public ou privé, si chaque organisation a ses propres spécificités, les missions d’un directeur d’un établissement de santé sont bien souvent assez proches et tournent autour de trois grands axes.

Gestion et pilotage stratégique

Toute organisation doit avoir un plan stratégique en place pour se développer. Le directeur, accompagné de la direction médicale et des parties prenantes (conseil d’administration, financeurs publics, mécènes…), endosse cette responsabilité pour concevoir, construire et partager un projet d’avenir. Innovations numériques, processus de travail, assurance qualité, spécialisation, positionnement face à la concurrence, étude des prix et des prestations, gestion budgétaire… c’est une mission essentielle pour garantir la réussite de l’établissement et de ses résidents.

Management des ressources humaines et gestion opérationnelle

Le directeur participe généralement à l’évaluation du personnel, s’assure d’un bon dialogue social, coordonne le recrutement et la formation en l’absence d’un responsable des ressources humaines et anime les différents comités qui font partie de la vie de l’établissement. C’est une mission qui impose un contact direct avec les salariés afin de veiller au bon fonctionnement de l’organisation et à la qualité des soins prodigués.

Promotion et relations publiques

Ambassadeur de son établissement, le directeur assure le service avant-vente et après-vente, que ce soit directement avec les familles et les patients, les prescripteurs et les décideurs économiques et politiques, il s’assure de la bonne réputation de son institution. Il peut également développer des projets inter-établissements, échanger avec des professionnels de la santé et créer des partenariats spécifiques pour assurer la viabilité financière de l’établissement, tout en s’assurant du respect de sa mission : les soins, l’accueil et l’accompagnement des patients présents dans ses murs.

Les qualités d’un bon directeur d’un établissement de santé

Par sa nature unique, un établissement de santé nécessite un directeur qui comprenne le quotidien des familles, des soignants et des patients. Un travail qui impose de grandes capacités d’écoute, d’empathie et d’altruisme face à des situations personnelles et familiales pouvant être difficiles. Il faut aimer s’occuper des autres, aimer donner de son temps et ne pas le compter. Un investissement tant personnel que professionnel au service de sa communauté pour remettre l’humain au centre de toutes les problématiques.
Un directeur est également un manager qui doit avoir les épaules solides et une bonne vision du fonctionnement organisationnel d’un établissement. Quelqu’un qui doit être capable de gérer des crises, de lire un bilan financier, de comprendre les subtilités législatives, de prendre des décisions et d’encadrer adéquatement ses équipes.

Comment devenir directeur d’un établissement de santé

Les directeurs de structures de santé et de solidarité sont généralement des profils qui ont déjà une certaine expérience, soit dans le management dans la fonction publique, soit dans le domaine sanitaire. Des cadres de santé, des managers du secteur sanitaire et social ou de services éducatifs, qui décident de se lancer dans un nouveau projet professionnel.
On retrouve également des profils qui souhaitent effectuer une reconversion professionnelle après dix, quinze ou vingt ans dans une activité différente. Des personnes qui ont alors besoin d’une formation courte et professionnalisante afin de se familiariser avec les enjeux sanitaires, sociaux, juridiques, déontologiques et économiques de la gestion d’un établissement de santé.

Que ce soit dans le cadre d’un changement de carrière, d’une reconversion professionnelle ou d’une continuité logique pour mettre à profit son expérience dans le domaine de santé, le poste de directeur d’un établissement de santé est un travail profondément humain dans un environnement qui évolue vite. Un rôle transversal et pluridisciplinaire de coordination de projets et de gestion stratégique pour un métier passionnant au service des personnes qui en ont le plus besoin.

Vous souhaitez diriger un établissement de santé ? Inscrivez-vous à notre formation Directeur(trice) des structures de santé et de solidarité (D3S) !