Emmanuel-Cadier-Smart city-ILV
Smart City et management des écoquartiers : 5 questions à un ancien étudiant

 

Emmanuel Cadier, Ingénierie en construction bois – Smart City, B.I.M concept.

Quel était votre bagage éducatif et/ou professionnel lorsque vous avez décidé de vous former à l’Institut Léonard de Vinci et pourquoi avoir fait ce choix à l’époque ?

Emmanuel Cadier : CAP de Charpentier-escaliéteur, BEP collaborateur d’architecte. Formation chez les compagnons du devoir, puis 15 années d’entreprenariat.

J’ai intégré la formation avec un objectif d’évoluer dans les Smart constructions et de contribuer au développement du bois dans ces concepts. L’ILV propose une formation dans ce domaine innovant, riche et complet. L’accès par les transports en commun a également pesé dans mon choix.

Quelle formation avez-vous suivie à l’ILV et de quelle promotion êtes-vous issu ?

Smart City et management des écoquartiers, promotion 2016-2017.

Que vous a apporté cette formation ?

Des compétences complémentaires en matière d’urbanisme, sur l’intégration du numérique dans les nouveaux concepts, la gestion de l’électricité et l’intégration des énergies renouvelables, le B.I.M. Mon stage au sein de l’association Vivier Bois Massif Central m’a, quant à lui, donné l’occasion de traiter le sujet de mon mémoire.

Vers quelle fonction vous orientez-vous après la formation ?

Je suis actuellement à la recherche d’un poste qui associerait mes 30 années d’expérience dans la construction bois avec la formation.

Recommanderiez-vous l’ILV à de futurs étudiants et, si oui, pourquoi ?

Oui. Bonne formation. Bonne organisation. Le programme est bien ciblé et les intervenants sont compétents, voire exceptionnels pour certains.