Quels sont les secteurs où l’intelligence artificielle peut faire la différence ?

CMS header image

Selon les périodes et les auteurs, on la décrit comme diabolique et prenant le contrôle du monde tout en évinçant les humains, ou bénéfique et capable du meilleur pour accompagner notre vie quotidienne. La vérité sur l’intelligence artificielle (IA) se trouve probablement un peu entre les deux. Car, ce qu’on appelle IA n’est en fait qu’un programme informatique développé par des humains ayant la faculté « d’apprendre » par lui-même.

Or, derrière cette notion d’apprentissage se cachent des réalités différentes. Toutefois, il faut être clair sur un point : l’IA n’est plus un mythe. C’est une réalité qui cohabite dans nos ordinateurs et nos smartphones. Elle se développe dans les usines et les entreprises. Demain, elle sera dans les voitures, les hôpitaux et dans les grandes villes. Pour en savoir plus, voyons quels sont les secteurs où elle peut vraiment faire la différence.

Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ?

Sans rentrer dans les détails, l’IA est un ensemble de technologies qui permettent à un système informatique de prendre certaines décisions sans intervention humaine. Pour ce faire, l’IA ne peut fonctionner que si elle est nourrie avec des données existantes. Contrairement à la programmation et l’automatisation qui sont basées sur des règles et des scénarios écrits et développés par des ingénieurs et des développeurs dans un environnement prédéterminé, l’IA repose sur des technologies comme le deep learning, le machine learning et les réseaux de neurones artificiels. À chaque fois qu’une donnée est transmise à une intelligence artificielle, chaque information est analysée, décodée et interprétée selon les données précédemment reçues.

C’est grâce à l’IA que Apple, Google et Facebook peuvent nous identifier sur des photos par exemple. Plus nos visages apparaissent sous différentes formes, plus l’intelligence artificielle de ces plateformes peut nous catégoriser et nous identifier facilement. Mais il y a beaucoup d’autres usages…

Les secteurs où l'IA pourrait bien tout révolutionner

Avec l’intelligence artificielle, il y a la réalité et la fiction. Entre les deux se dressent des tendances dont certaines commencent à émerger. Ce qui est sûr, c’est que l’IA a la capacité de transformer notre monde économique, de nous faire gagner du temps au quotidien, mais aussi de changer en profondeur notre relation au travail en rendant certains métiers obsolètes.

Dans le monde de la logistique et de la distribution

Dans ce secteur, l’IA est combinée à des objets connectés, des capteurs intégrant des protocoles de communication M2M (machine à machine) et à une robotisation croissante des entrepôts.

La gestion de la supply chain devient plus fluide et le temps de traitement est optimisé. C’est ainsi que des entreprises comme Amazon tentent d’automatiser complètement leurs centres logistiques pour confier à une armée de robots pilotés par IA la préparation des colis et la gestion des stocks.

On peut aussi évoquer l’initiative Amazon Go dans la grande distribution, avec ce supermarché sans caisses où les caméras et les capteurs sont nourris à l’intelligence artificielle. Un prototype qui pourrait rapidement se développer et changer la manière dont les consommateurs interagissent avec la grande distribution.

Dans le monde de la relation client

Par sa capacité d’apprentissage, l’intelligence artificielle devrait bousculer les codes du service client. Aujourd’hui, la grande majorité des chatbots qui accompagnent les requêtes des clients sont surtout le fruit de scénarios écrits d’avance avec des arbres décisionnels plus ou moins complexes. Demain, ce travail sera dévolu à une machine avec une communication en langage naturel pour un service client accessible partout et en tout temps. Les téléconseillers humains n’interviendront alors que sur des problématiques complexes et à forte valeur ajoutée, ou dans le cadre de services premium proposés par les marques.

Dans le monde des services

L’IA est capable d’ingurgiter des millions de données en peu de temps. Or, certains métiers dont la fonction principale est de rechercher, d’analyser et de recommander, pourraient voir leurs périmètres d’actions changer. C’est notamment le cas des avocats, des assureurs ou des conseillers financiers.

L’intelligence artificielle peut aussi être utilisée par l’administration fiscale et les banques pour détecter les potentiels de fraudes beaucoup plus efficacement qu’un conseiller humain. Dans l’audit et la comptabilité, l’IA est déjà présente dans les logiciels métier. Elle facilite l’écriture comptable, accélère le rapprochement bancaire et fluidifie la gestion des notes de frais.

Dans le monde de la santé

C’est probablement le secteur avec le plus de potentiel. Ce n’est donc pas une surprise si les GAFAM investissent dans les wearables – montre connectée en tête – pour collecter et traiter nos données biométriques et personnelles. La gestion des dossiers médicaux se fera de plus en plus via les moteurs d’intelligence artificielle créés par Google et consorts.

L’IA est déjà capable d’identifier des problèmes potentiels à partir des fichiers d’imagerie médicale de manière continue, rapide et fiable. Si le diagnostic reste le travail exclusif du médecin, l’intelligence artificielle fait gagner du temps et travaille beaucoup plus efficacement dans l’observation des données. Lorsque l’IA aura accès à toutes nos données biologiques, elle pourrait se révéler très efficace en matière de dépistage.

L’intelligence artificielle constitue la technologie du futur. L’appréhender aujourd’hui est un gain de temps pour demain, car tout évolue très vite. Toutefois, il reste encore de nombreuses barrières sur les plans juridiques et éthiques. Sans compter que l’acceptabilité du grand public n’est pas encore acquise, en particulier dans le monde médical. Mais cela ne remet pas en cause cette révolution technologique qui s’inscrit déjà largement dans notre quotidien.