La ville augmentée : la prochaine étape de l’évolution urbaine ?

CMS header image

À travers le temps, l’impact de la technologie sur nos villes est significatif. Aménagement des rues pour faire de la place pour la voiture, creusement des sous-sols pour les métros et trains rapides qui sillonnent nos villes, connectivité renforcée… chaque évolution amène son lot de changements. Aujourd’hui, l’avenir de nos espaces physiques peut être défini davantage par des octets que par du béton. C’est le principe de la smart city. En collectant un maximum de données, les collectivités locales peuvent améliorer l’urbanisme pour saisir, comprendre et interpréter des informations à un niveau de granularité inédit. Les villes peuvent désormais tout mesurer, de la pollution sonore au volume des eaux usées, ce qui peut avoir un impact important sur l’efficacité des dépenses et la qualité globale des espaces urbains. Mais les technologies évoluent sans cesse. Parfois, elles meurent en laissant derrière elles des idées et des utopies. Entre rêve et fiction, on peut même se prendre à rêver de la prochaine étape de la smart city : la ville augmentée.

La ville augmentée : deux concepts pour deux réalités différentes

Concept encore flottant et nouveau, la ville augmentée peut se définir selon deux manières différentes. Des visions qui viennent nourrir des idées afin de construire la smart city du futur.