Lundi de la Cybersécurité avril 2022 : La cybersécurité, un métier de femme !

21 mars 2022
CMS header image

La cybersécurité, un métier de femme !

Par Gérard Peliks, Directeur adjoint du MBA Management de la Cybersécurité de l'ILV

La cybersécurité offre-t-elle aussi des métiers pour les femmes ?

Les métiers de la cybersécurité, qu’ils soient techniques, qu’ils soient juridiques, organisationnels, managériaux, offrent une palette de situations passionnantes et si indispensables à ceux qui entrent dans cet écosystème. Mais pourquoi dire « à ceux » ? Pourquoi pas aussi « à celles » ? C’est le sujet du lundi de la cybersécurité du mois d’avril.

Au lundi de la cybersécurité de juin 2016, qui s’appelait encore le lundi de l’IE, nous avions invité la commissaire divisionnaire Anne Souvira sur le sujet «  Les cyber-menaces qui pèsent sur l’entreprise. Prévenir les escroqueries réalisées grâce à l’ingénierie sociale  ».

Anne Souvira revient sur scène au Lundi de la cybersécurité d’avril 2022, le lundi 4 avril 18 h 00, pour nous présenter, un sujet d’actualité «  La cybersécurité, un métier de Femme ! ».

Concernant la cybersécurité, de nombreux clichés sont ancrés en nous dans ce qui parait être une évidence : les métiers de la sécurité du numérique sont purement techniques, ils sont donc faits pour les geeks, pas pour les femmes…

Et pourtant le manque d’experts et d’expertes dans ce domaine mène à la catastrophe, car les dangers vont croissants dans le cyberespace, alors que nous ne pouvons plus nous en passer. 50 % de la population (les femmes) ne représentent que 11% des personnes qui exercent un métier dans la sécurité du numérique. Des associations telles le CEFCYS (CErcle des Femmes de la CyberSécurité), Femmes@Numérique, Women4Cyber ​​œuvrent à donner aux femmes, la même place qu’aux hommes.

Et moi, quelle est mon opinion sur ce sujet ?
En 2018, j’ai écrit un article dans le média TheConversation.com « Les métiers de la cybersécurité sont réservés aux hommes ! », où je dis ce que je pense sur le sujet :

https://theconversation.com/les-metiers-de-la-securite-du-numerique-sont-ils-reserves-aux-hommes-100696

Parmi les femmes qui militent pour cette cause, il y a Anne Souvira notre intervenante du lundi de la cybersécurité du mois d’avril.

Je donne la plume à l'intervenante, Anne Souvira

Je donne la plume à l’intervenante Anne Souvira :

Une crise systémique s’étend du monde hospitalier aux autres secteurs. Les victimes se tournent vers la Justice. La machine judiciaire instruit des milliers de plaintes. Ministres et hauts fonctionnaires rendent compte de décisions ou d’absence de décisions.

Avec 28 % de femmes dans le numérique et 11 % dans la cybersécurité selon des statistiques assez invariables en Europe depuis qu’on s’y intéresse, avec cette une pénurie de talents sur ce marché en pleine expansion en raison de l’accroissement de la cybercriminalité de profit, de sabotage ou d’espionnage, il est urgent d’informer et de convaincre nos jeunes filles que ces métiers sont aussi pour elles, en se débarrassant principalement de nos stéréotypes et en organisant un équilibre entre la sphère professionnelle et la sphère privée.

Nous passerons en revue, une nouvelle fois pour bien en prendre conscience, les freins qui les retiennent, malgré elles, et peut-être malgré nous, pour nous intéresser ensuite aux métiers rémunérateurs qui leur sont promis parce qu’ils permettent aujourd’hui mieux qu’hier, un équilibre de vie que la société doit pérenniser et enfin nous attacherons à mettre en exergue les moyens qu’elles doivent employer ou déployer pour se lancer dans des métiers à valeur ajoutée pour participer à assurer une bonne part de la souveraineté du pays. Convaincre que celui-ci ne peut alors se passer de 50% de la main d’œuvre de la Nation tel est l’objet de cette intervention.

Qui est Anne Souvira, notre intervenante cybersécurité ?

Anne Souvira, Commissaire divisionnaire, chef de la Mission Cyber de la préfecture de Police à la direction de l’innovation, de la logistique et des technologies. Ancienne Cheffe de la Brigade d’Enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l’information (BEFTI) de la Préfecture de Police de Paris dont le ressort s’étend sur Paris et la petite couronne. Aujourd’hui, elle est conseillère technique, chargée de mission auprès du préfet de Police de Paris pour les questions liées à la cybercriminalité, cheffe de la mission « Cyber » à la DILT.

Anne Souvira a été nommée Chevalier de l’ordre national du Mérite en 2008.

Les « Lundi de la cybersécurité »

Organisés par Béatrice Laurent et Gérard Peliks, directeur adjoint du MBA Management de la Cybersécurité de l’Institut Léonard de Vinciavec la logistique en présentiel ou en distanciel de l’université de Paris, les « Lundi de la cybersécurité » se tiennent un lundi par mois, de 18h à 20h. Entre 150 et 200 participants assistent et peuvent aussi, à la suite de la présentation, poser des questions aux intervenants. S’ensuivent des débats très intéressants entre experts du sujet traité.

Quelques minutes avec Lionel Guillet

Suivant la tradition, dans nos « Lundi de la cybersécurité », entre l’exposé de l’intervenant et la session questions / réponses, autour de 19h15, nous donnons pour quelques minutes la parole à une organisation à but non lucratif, qui opère dans l’écosystème du numérique et dans la sécurité des biens et des personnes. Ce mois-ci, nous recevrons Lionel Guillet.

Avec des disciplines qui évoluent aussi vite que celles de la cybersécurité et de la cyberdéfense, il est indispensable d’être tenu au courant des tous derniers développements de la technologie, des menaces, des attaques, et des contre-mesures. Lionel Guillet est l’auteur d’une lettre de veille sur la cybersécurité / cyberdéfense qui nous permet d’être au courant sur les avancées les plus en pointe de ces disciplines. Reconnu par ses pairs, il est entré dans le Conseil d’Administration de l’Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l’Information (ARCSI).

Pour ma part, je mets à jour, en grande partie mes connaissances par les lettres d’information remarquables que je reçois de Lionel. Son travail de synthèse des informations qu’il diffuse est une aide précieuse pour entretenir ses connaissances. Partagez avec lui ce moment du 4 avril et il vous dira comment entrer dans sa liste de diffusion (gratuite). Et en attendant pour être convaincu, allez voir sur : https://veillecyberland.wordpress.com/

Demande d’inscription au Lundi de la cybersécurité d’avril, le 4 avril à partir de 18 h 00, par visio conférence

Les « Lundi de la cybersécurité » sont gratuits et veulent vous offrir une véritable fête technologique dont on se souvient longtemps, nous nous y employons. Le prochain se fera encore par visioconférence Zoom.

Demandez votre inscription, par courriel, et vous recevrez un hyperlien personnel vers la visioconférence Zoom un peu avant le jour de l’évènement. Les demandes d’inscriptions sont à adresser à : beatricelaurent.CDE@gmail.com avec « Inscription 04/04 » dans l’objet ET dans le corps du message nous apprécierions que vous écriviez quelques mots sur vous et sur l’intérêt que vous accordez au sujet traité. Evitez le style télégraphique, nous sommes toujours heureux de vous lire et de connaître votre intérêt pour nos évènements.