Manager des achats

Le travail d’équipe, la transversalité et une meilleure communication entre les services sont trois constantes qui sont recherchées par toutes les organisations. Or, il y a au moins une fonction qui les réunit toutes : le manager des achats. Métier en plein mouvement, pluridisciplinaire par nature, et à la fois opérationnel et stratégique, il est au carrefour du marketing, de la production, de la recherche et développement, du contrôle de gestion et du juridique. Un poste complet et complexe avec des enjeux cruciaux pour les entreprises acheteuses. Découverte d’un métier pas tout à fait comme les autres.

Le travail du manager des achats

Sa mission de base est dans son titre : il achète. Cela signifie qu’il est responsable – avec son équipe, notamment dans les grands groupes – de négocier les meilleurs prix avec les fournisseurs les plus fiables afin qu’ils puissent livrer dans les temps.

En général, le manager des achats est intégré au sein de tous les nouveaux projets. Si une entreprise travaille sur une nouvelle offre, il doit comprendre les enjeux marketing, les contraintes économiques et les objectifs de production. Avec les ingénieurs, la production et la recherche et développement, il doit disséquer chaque partie du prototype, du processus de production aux matières premières, en passant par les pièces et les équipements. Une démarche qui vaut pour la fabrication d’une voiture, d’un médicament, d’un téléphone ou d’une ligne de vêtements, entre autres exemples.

Une fois qu’il dispose de toutes les informations, il peut partir à la recherche des meilleurs fournisseurs. C’est un travail global, car la plupart des organisations travaillent avec des entreprises dans le monde entier. Prenons un exemple : un T-shirt vendu dans un magasin. Il est fabriqué avec du coton d’Ouzbékistan, qui est ensuite filé en Chine, teint en Inde, puis cousu au Pakistan avant d’être sérigraphié au Maroc. À chacune de ces étapes, le manager des achats doit donc trouver les bons interlocuteurs. Il peut y en avoir des centaines, quand on imagine le nombre de pièces dans un ordinateur par exemple, ou seulement quelques-uns, si une entreprise de construction recherche uniquement du bois et du sable.

Un métier multifacette

Si l’approvisionnement et le sourcing représentent une partie importante de sa mission, c’est loin d’être la seule. En tant qu’intermédiaire entre la production et les fournisseurs, le manager des achats doit s’assurer du respect du contrat : qualité des produits ou des matériaux achetés, quantités, certifications et traçabilité (par exemple dans le cadre de l’agriculture biologique), prix, dates de livraison, etc.
La négociation est donc quotidienne.
Et puisqu’il doit trouver des fournisseurs partout dans le monde, la maîtrise de l’anglais – et d’une deuxième ou troisième langue – est indispensable.
Juste avant la signature du contrat, le manager des achats effectue un audit pour évaluer les risques. Son but : le strict respect du contrat. Mais selon les cultures et les habitudes de travail, cela peut signifier des choses très différentes et la menace d’un procès n’est pas toujours l’arme idéale à brandir. La patience, le sang-froid et la débrouillardise sont alors fondamentaux. Le manager des achats doit toujours avoir un plan B en tête et construire un réseau professionnel solide pour réussir.

Le manager des achats vu de l’intérieur

Dans les entreprises où il travaille, il n’est pas rare que les achats soient le premier poste de dépense. C’est la raison pour laquelle la gestion de ces derniers doit se faire en lien direct avec la politique générale de l’organisation. C’est à la fois pour des questions d’image et de valeurs (comme rechercher en priorité des fournisseurs locaux et éviter certains pays réputés trop flexibles avec le Code du travail), mais aussi de rationalisation économique (favoriser les achats groupés et limiter les coûts de transport) et de développement (trouver des nouvelles technologies et favoriser les méthodes innovantes).
Hautement stratégique et directement opérationnel, le manager des achats est un poste complet.

Les évolutions de carrière dans les achats sont d’ailleurs fréquentes. Après plusieurs années d’expérience, le manager des achats peut devenir responsable des approvisionnements pour une matière première ou un produit en particulier, directeur des achats, ou consultant pour les entreprises qui recherchent une expertise externe.

Parce qu’il doit connaître l’environnement économique de l’entreprise, ses règles juridiques, et ses processus de fabrication et de distribution, le manager des achats est un métier polymorphe. Tantôt sur le terrain à visiter des entreprises et rencontrer des entrepreneurs, tantôt dans son bureau à modéliser, scorer et cartographier les meilleures options à sa disposition, ses journées ne se ressemblent jamais. Un métier où l’on ne s’ennuie pas !

Retrouvez notre MBA spécialisé Manager des achats ou contactez-nous !