médico-social

Le secteur médico-social comprend une grande diversité de structures organisationnelles, de contraintes et de réglementations juridiques, ainsi que des patients avec des situations sociales et médicales qui peuvent être plurielles (personnes handicapées, retraités, enfants, patients pour une durée courte ou longue, etc.). Manager une équipe dans ces conditions nécessite de devoir s’adapter en permanence. L’intelligence émotionnelle et le savoir-être sont souvent plus importants que les savoir-faire, compte tenu de la place prépondérante du facteur humain dans le quotidien.
Il existe toutefois des bonnes pratiques transversales applicables à tous les métiers de management médico-social. Retour sur dix d’entre eux.

#1 – Définir votre périmètre d’action

Dans un établissement médico-social, les soignants et les équipes médicales prennent en charge les patients. Le rôle du manager, quant à lui, est de prendre en charge l’équipe qui prend en charge les patients. S’il est important d’être présent sur le terrain, dans les couloirs et au sein de l’établissement, au contact des personnes accueillies, il faut bien faire la distinction entre les rôles attribués à chacun. Celui du manager est de prendre de la hauteur pour gérer les équipes et l’établissement.

#2 – Communiquer de manière transparente

Le rythme de travail est souvent très intense et les contraintes organisationnelles sont toujours fortes. Chaque message doit donc être parfaitement partagé et compris par les équipes. Réunions hebdomadaires ou quotidiennes, encouragements à remonter les informations du terrain, partages de bonnes pratiques, félicitations et remerciements… la communication permet de faire baisser la pression et de travailler plus sereinement.

#3 – Connaître les enjeux émotionnels

Le personnel soignant est en première ligne face à des défis difficiles. Ils font face à la mort, à la maladie, à des cas de maltraitance et d’abus, et ne peuvent pas toujours régler tous les problèmes. Dans ces métiers, les enjeux émotionnels sont immenses et peuvent impacter la vie personnelle et professionnelle des équipes. Le manager doit être capable de faire preuve d’écoute, de patience et de disponibilité pour accompagner ses équipes dans les situations difficiles.

#4 – Comprendre les jeux de pouvoir internes

Entre médecins et infirmières ou entre stagiaires et personnels expérimentés, les rapports de force sont omniprésents. Les comprendre permet de les traiter correctement. Certaines personnes ont besoin de reconnaissance quand d’autres préfèrent rester dans l’ombre. Gérer les égos fait parfois partie du quotidien des managers médico-sociaux. Pour y parvenir, il faut écouter, ne pas juger et créer les conditions qui favorisent un dialogue permanent.

#5 – Faciliter l’intégration

Pour une nouvelle recrue, rejoindre un établissement médico-social qui a ses codes et ses règles tacites peut être compliqué. Le rôle d’accompagnement du manager est considérable et ne doit pas se limiter à une visite des locaux. Plus la phase d’intégration et de formation sera structurée, plus la nouvelle recrue pourra travailler efficacement. Entre mentorat, points d’étapes, formations en ligne et rencontres informelles, l’intégration est un levier de performance.

#6 – Maîtriser les enjeux légaux

Un établissement médico-social n’est pas une entreprise comme les autres. Elle doit faire face à de multiples contraintes juridiques et réglementaires. Pour le manager, cette connaissance est indispensable. Maîtriser les enjeux légaux passe donc par des formations et des mises en pratique continues. Le transfert d’informations aux équipes est également important pour s’assurer que les grands enjeux juridiques soient bien compris et appliqués par tous.

#7 – Accompagner le changement

Qu’il soit technologique, organisationnel ou humain, le changement peut apporter beaucoup… s’il est bien accompagné. Déploiement d’un nouveau logiciel, utilisation de tablettes, mise à jour dans l’organigramme, promotion interne… chaque changement implique une dose d’incertitude qui vient s’ajouter à celle que vit le personnel au quotidien. Le manager doit s’impliquer personnellement dans l’accompagnement au changement et ne pas rester dans son bureau, au risque de s’isoler.

#8 – Savoir gérer les conflits

Qui dit pression quotidienne et enjeux humains, dit aussi risques de conflits. Le manager doit être en mesure de les anticiper afin d’éviter tout risque de propagation. En cas de conflit ouvert, sa résolution doit être une priorité. Le manager se place ainsi en juge de paix et s’engage à travailler avec toutes les parties de manière équitable pour trouver les meilleures solutions possible. S’il y a un gagnant dans un conflit, il y a forcément un perdant, et l’équilibre est rompu. Une situation à éviter tant que possible.

#9 – Se faire bien entourer

Comptabilité, droit du travail, gestion logistique… le manager médico-social ne peut pas tout faire et tout connaître. Il doit se faire bien entourer auprès de professionnels dont c’est le métier. Un responsable de maison de retraite devrait ainsi travailler avec un juriste, un comptable, un consultant en informatique, etc. C’est la même chose pour un responsable de service, bien que les enjeux soient différents. Il peut se faire aider par des spécialistes des ressources humaines, du management, etc.

#10 – Se former régulièrement

Dans un monde qui évolue très vite, où la technologie impacte considérablement le quotidien du personnel, et où la gestion des patients oscille entre efficience bureaucratique et empathie humaine, la formation est indispensable. Se former régulièrement signifie accepter de remettre en question ses pratiques et ses certitudes, d’apprendre de nouvelles compétences et de construire son parcours professionnel de façon responsable. C’est la même chose pour ses équipes : il faut les inciter à se former le plus régulièrement possible et instituer cette dynamique pour tous les corps de métiers.

Manager une équipe dans le monde médico-social n’est pas une tâche facile, mais c’est un métier extrêmement gratifiant où les actions et les décisions prises ont un impact direct sur le bien-être et la santé des patients. Prendre soin de ses équipes est donc crucial, et encore lorsque les nouvelles générations ultra-connectées et à la recherche permanente de sens entrent sur le marché du travail.

Manager des équipes médicales ou sociales vous intéresse ? Retrouvez notre MBA Manager du Marketing et de la communication santé !