management médical

Les établissements de soins et de santé sont soumis à une pression constante. D’un côté, la pression réglementaire et financière se fait de plus en plus forte, et de l’autre la gestion du personnel médical et soignant répond à des exigences particulières. On ne gère pas un hôpital ou une maison de retraite comme n’importe quelle entreprise, car la santé des patients ou des pensionnaires est en jeu. Le management médical doit donc savoir gérer ce grand écart pour relever de nouveaux défis. Une mission qui vaut également pour le middle-management, car la qualité des soins et l’accompagnement côtoient des exigences financières et organisationnelles. Des métiers passionnants et diversifiés pour une carrière de manager qui remet l’humain au centre de toutes les préoccupations. Illustrations.

Directeur d’établissement médico-social

Que fait-il ?

Il est responsable du bon fonctionnement de son établissement vis-à-vis des patients qui peuvent être des personnes handicapées moteurs ou mentales, qui font face à des problèmes familiaux, qui sont en situation de dépendance ou qui vivent toutes sortes de difficultés sociales.
Il coordonne la stratégie et la gestion opérationnelle de son organisme en lien avec la réglementation et les politiques publiques. Cela peut inclure la gestion financière, les ressources humaines, la coordination avec les agences de santé et les pouvoirs publics, etc. Il veille aux prestations de l’établissement, met en place des démarches d’amélioration continue et s’assure des bonnes pratiques professionnelles de ses équipes.

Où travaille-t-il ?

Au sein des maisons d’accueil spécialisées, des foyers d’hébergement, des établissements et des services d’aide par le travail, des centres médico-sociaux, des EHPAD, etc.

Responsable d’unité de services à la personne

Que fait-il ?

Il s’occupe de la gestion d’une structure, d’une antenne ou d’un service lié à un établissement social, médico-social, de santé ou pénitentiaire. Il est responsable de la gestion quotidienne et logistique de son service, ce qui inclut la planification opérationnelle, la gestion des équipes, la gestion du budget et la prise en charge des personnes dont le service a la charge. Le quotidien peut être très différent entre une maison de retraite et une prison de haute sécurité, mais les problématiques sont les mêmes : assurer le bon fonctionnement du service tout en prodiguant les meilleurs soins dans les meilleures conditions possible.

Où travaille-t-il ?

Dans tous les lieux où des soins médicaux ou paramédicaux sont prodigués, des hôpitaux et cliniques aux stations thermales en passant par les prisons, maisons de retraite, orphelinats, etc.

Directeur de centre rééducation et réadaptation fonctionnelle

Que fait-il ?

Il s’occupe de toute la gestion administrative de son établissement qui accueille des patients en situation de rééducation suite à un accident, un traumatisme ou en raison d’un handicap. Certains centres fonctionnent comme un hôpital avec des chambres et des séjours longs, quand d’autres ne font que de l’accueil de jour. Selon la typologie de l’établissement, sa taille et sa spécialité, le directeur de centre doit assurer le règlement des affaires générales (recrutement, gestion comptable, logistique, entretien du bâtiment, etc.) ainsi que de la bonne prise en charge des patients.

Où travaille-t-il ?

Dans un centre de rééducation qui peut être de taille modeste ou compter plusieurs centaines de lits. Certains centres sont également spécialisés sur des pathologies particulières, comme la traumatologie, la rhumatologie ou l’orthopédie, par exemple.

Responsable de secteur d’aide à domicile

Que fait-il ?

Si les services d’aide et de service à domicile sont très divers et peuvent concerner aussi bien le jardinage que la cuisine, le responsable de secteur d’aide à domicile dans le médical s’assure que tous les patients qui sont sous sa responsabilité reçoivent bien les visites et les soins adaptés à leur situation. Il gère une zone géographique et s’occupe de la gestion de ses équipes mobiles, tout en développant son activité. C’est un métier qui impose une grande dimension relationnelle ainsi que de nombreuses responsabilités, et qui nécessite beaucoup de déplacements. Les soins à domicile peuvent ainsi s’inscrire dans le cadre de l’hospitalisation à domicile, du rétablissement des patients après une opération ou de la télémédecine.

Où travaille-t-il ?

Dans une structure publique ou privée en charge de l’aide médicale à domicile. Il peut aussi travailler en tant que consultant indépendant pour accompagner les organisations de taille modeste ou créer sa propre entreprise dans le secteur de l’aide médicale à domicile.

Quels que soient les métiers occupés et les niveaux de responsabilité, travailler dans le secteur du management médical nécessite des qualités humaines particulièrement importantes. Écoute, empathie, disponibilité, relationnel, sang-froid et capacité d’adaptation sont ainsi essentiels. Ce sont des carrières où chaque journée est différente et où chaque action a un impact concret sur les patients.

Vous êtes intéressé par le management médical ? Retrouvez notre MBA Directeur(rice) des structures de santés et de solidarités, ou contactez-nous !