https://www.ilv.fr
Voir plus
Aucun résultat
Publié le %s

Quels sont les débouchés pour un(e) directeur(trice) des structures de santé et solidarité

CMS header image

Management et gestion d’un côté. Accompagnement humain, soignant et social de l’autre.

Le directeur ou la directrice des structures de santé et de solidarité joue un rôle très important. Alors que l’on vit de plus en plus vieux, la question des maladies chroniques et de la perte d’autonomie se pose à toutes les familles. Sans compter que le système de santé évolue, et pas toujours sans crispation sociale, organisationnelle et financière. 

Gérer un établissement de santé ou de solidarité, c’est le débouché principal pour un directeur ou une directrice diplômé du MBA délivré par l’Institut Léonard de Vinci. Un parcours idéal pour s’intégrer ainsi à une diaspora professionnelle de haut niveau construite depuis 10 promotions, soit 400 collègues exerçant aujourd’hui des responsabilités très diverses.

Mais derrière cet intitulé de directeur ou directrice de santé et de solidarités se cachent de nombreuses spécificités. 

Envie de faire carrière dans ce domaine ? On vous explique ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’un directeur ou une directrice des structures de santé et de solidarité ?

De manière littérale, c’est une personne qui dirige un établissement ou un service à domicile de santé et de solidarité. S’il ne s’occupe pas directement des soins et de l’accompagnement des patients ou des résidents, il doit coordonner l’organisation et le bon fonctionnement de son établissement. Diriger ce type d’institution nécessite d’avoir une vision transversale sur les métiers de la santé et de la solidarité, mais également sur les décideurs publics et les grands acteurs du marché, des entreprises privées et des associations et fondations, jusqu’aux patients et à leurs familles, en passant par la connaissance des nombreuses contraintes réglementaires.

C’est un travail qui s’effectue à la fois sur le terrain et dans un bureau, et qui est loin d’un simple travail administratif. Parce qu’il doit protéger et soigner des personnes en situation de fragilité physique, émotionnelle ou mentale, le directeur ou la directrice de ces structures est la personne qui doit incarner et diffuser, avec les médecins, et cadres soignants et socio-éducatifs, les bonnes pratiques dispensées dans son établissement ou son service à domicile.

Il peut d’ailleurs être amené à travailler durant les week-ends et les jours fériés, et à répondre au téléphone à des heures tardives !

En tant que représentant institutionnel de sa structure, le directeur ou la directrice doit gérer la communication interne et externe, gérer les relations avec son conseil d’administration, définir une stratégie de développement, gérer les ressources humaines, mais également superviser les services financiers et économiques. Selon la taille de son organisme, il peut être épaulé par une équipe de professionnels qu’il doit alors coordonner, comme le ferait le PDG d’une entreprise. À ceci près que la finalité impose une éthique personnelle très différente, en raison des situations de vie qu’il rencontre au quotidien.

Quelles sont ses missions ?

Le quotidien du dirigeant d’une structure de santé et de solidarité se compose de plusieurs missions clés :

Où travailler ?

Les établissements et services de santé et de solidarité sont un terme générique qui désigne une grande variété de structures d’accueil, de soins et d’accompagnement. Et les perspectives de carrière sont nombreuses. Un directeur ou directrice peut ainsi travailler dans le secteur public, privé de statut commercial ou privé non lucratif (associations, fondations) avec des publics allant de la petite enfance aux personnes en soins palliatifs, en passant par des adolescents en situation de fragilité, des personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie, des malades chroniques, des personnes démunies ou souffrant de pathologies spécifiques comme les addictions.

À chaque fois, il doit s’adapter selon le profil de l’établissement ou du service, ses missions, le public accueilli, la communauté professionnelle concernée, la taille et les contraintes de fonctionnement.

Quelques exemples :

Cet article vous a intéressé ? Découvrez notre MBA Directeur(trice) des structures de santé et de solidarité ou contactez nousNos autres formations santé sur notre site web