Marie-Françoise GUYONNAUD, directrice du MBA Spécialisé Smart city et management des écoquartiers, a animé jeudi 3 décembre une table ronde sur « les effets du changement climatique sur l’emploi et les compétences ».

Cette table rond a permis d’échanger sur les impacts emplois et compétences d’une économie plus respectueuse de l’environnement, en réponse aux objectifs de lutte contre le changement climatique et de protection de la biodiversité. Il a également été discuté de l’importance d’intégrer la transition numérique.

L’emploi n’est pas une simple conséquence ou une simple variable d’ajustement de la transition écologique, il conditionne aussi la réussite de cette dernière. L’enrichissement en compétences et en qualifications, les transitions professionnelles doivent être envisagés avec un certain volontarisme comme faisant partie intégrante des stratégies conduites par les autorités publiques et les acteurs économiques, sociaux et environnementaux.

Les axes de travail sont très fortement sur de nouvelles approches en matière d’organisation du dialogue pour la transition emplois et compétences ; une nouvelle gouvernance de l’emploi dans la transition écologique. L’engagement collectif dans les politiques de transition écologique conditionne la réalisation de ce potentiel de création et de transformation d’emplois.

L’Institut Léonard de Vinci avec ses diplômes smart city et management énergétique croisant transition énergétique et transition numérique s’inscrit dans cette perspective, en partenariat avec un large ensemble d’acteurs publics et privés.

 

Participants :

–          Mme Marylise Léon, Secrétaire nationale de la CFDT en charge de l’environnement, de l’emploi et de la politique industrielle

–          M. Renaud Damesin, Conseiller de la ministre du Travail

–          M. Alain Druelle, Directeur de l’Education et de la Formation, MEDEF

–          M. Emmanuel Palliet, Responsable du pôle DDRSE de Syndex

–          Animé par Marie-Françoise Guyonnaud, VP Tetragora, Responsable pédagogique pôle Smart Use à l’Institut Léonard de Vinci