Transformation digitale

Portée par les nouvelles technologies, la mobilité, le cloud, les réseaux sociaux et les nouvelles générations qui arrivent dans le monde professionnel, la vague du numérique déferle sur toute l’économie. Au cours des vingt dernières années, nous avons connu plus de bouleversements structurels, technologiques et organisationnels qu’au cours des cinquante années précédentes. C’est une quatrième révolution industrielle qui parachève la digitalisation de notre société. Or, pour les entreprises en pleine mutation, le digital est un enjeu stratégique et il ne concerne pas que les grands groupes. Illustrations.

Les nouveaux enjeux opérationnels

Toutes les organisations sont affectées par la transformation digitale. Les missions du quotidien et les modes de travail ont changé. La mobilité qui était un luxe réservé aux cadres dirigeants s’est totalement banalisée. Le monde du travail s’est atomisé, car les centres de décision et d’influence sont divers et toujours en mouvement. C’est pourquoi les nouveaux outils de collaboration ont accompagné ce changement. Visioconférence, outils collaboratifs, partage de fichiers dans le cloud… toute l’information devient accessible en tout temps et depuis n’importe quel terminal pour les entreprises les mieux préparées.

Les salariés profitent aussi de ces nouvelles approches. Entre le home-office, le flex-office, le coworking ou le travail chez un client, la flexibilité et la capacité d’adaptation sont indispensables. Puisqu’on peut travailler de partout et en tout temps, la collaboration devient plus facile. En trois clics, on peut organiser une collaboration transversale sans aucun intermédiaire. La communication est directe et la connexion internet, couplée à la qualité du réseau, est désormais plus importante que toute autre chose pour bien travailler.

Les nouveaux enjeux commerciaux et marketing

La digitalisation des processus et des habitudes de consommation et de communication a développé de nouveaux besoins. Que ce soit en B2B ou en B2C, la fonction commerciale doit désormais travailler main dans la main avec le marketing. Le but : l’alignement ultime permettant de réduire les silos, de faciliter la collaboration et de partager les données, devenues stratégiques dans un monde régi par le numérique.

Le big data est important, mais le smart data l’est encore plus.
Les entreprises qui tirent leur épingle du jeu sont celles qui savent tirer le meilleur des données afin d’optimiser leurs processus. Une façon d’investir uniquement au meilleur endroit pour accompagner sa croissance et développer ses ventes.

Dans un univers professionnel transformé, l’omnicanal est devenu la règle. La convergence des données est essentielle pour tirer profit des usages cross-devices et multi-plateformes. Aujourd’hui, on discute avec un chatbot, on achète sur Instagram, on se fait livrer au bureau et on peut échanger un article en magasin pour vivre une nouvelle expérience. Une transformation au centre de laquelle les données ont toute leur importance.

Les nouveaux enjeux RH

Pour accompagner le digital, les entreprises doivent muter. Start-up, PME, ETI… tout le monde est concerné. Si les grands groupes sont déjà lancés, il reste encore du chemin à parcourir pour attirer, former et retenir les talents de votre organisation.

La marque employeur en est un levier important : un marketing des ressources humaines qui construit et capitalise sur la puissance d’une marque afin de créer une expérience unique. En la matière, pas besoin de s’appeler Apple ou Google. N’importe quelle entreprise est capable d’utiliser les outils digitaux pour créer une marque employeur forte avec une stratégie adaptée, capable d’attirer les meilleurs candidats pour renforcer vos équipes. Car même à l’ère du tout numérique, c’est l’humain qui peut faire la différence.

Au sein des organisations, la question de la formation et de la gestion des compétences est également centrale. Qui dit nouvelle technologie, dit rythme de vie très rapide. Des tendances naissent et meurent tous les ans et il peut être parfois difficile de suivre le rythme. Pourtant, ne pas s’y intéresser, c’est prendre le risque de se retrouver isolé. Les ressources humaines doivent donc associer une démarche formative et pédagogique au sein de leur stratégie. Une manière de développer de nouveaux talents et de créer de la valeur.

La transformation digitale est un cycle continu, mais un cycle qui s’accélère. Alors que toutes les entreprises n’ont pas encore pris conscience des enjeux, le vrai risque est de creuser la dette digitale : plus on prend du retard, et plus il sera difficile à rattraper.
Avant-hier la mobilité et les réseaux sociaux, aujourd’hui le cloud et la réalité augmentée, demain la blockchain et l’intelligence artificielle… on n’a pas fini d’entendre parler de la transformation digitale !

Découvre notre Cycle Court Stratégie Digitale, ou contactez-nous !